• Blasmusikpop de Vea Kaiser

     

    Très bon moment de lecture !.  Roman pittoresque de 500 pages ! Comment un ver solitaire changea une vie, des vies, et  pourquoi pas un village tout entier ? Blasmusikpop, c'est aussi le conflit entre le rustique et le moderne, le savoir faire et le goût du savoir, les "barbares" et les civilisés. Et pour cause, l'évolution du monde ne semble pas intéressé la population du village de Saint -Peter-sur-Anger, situé dans les Alpes autrichiennes. C'est comme ça ! « Au village, une loi tacite voulait que les choses fussent comme elles étaient ». «Çé comme ça», disait-on lorsqu'on considérait que le sujet était clos. L'autarcie ne fait pas bon ménage avec l'objectif de Johannes, qui veut devenir médecin. Il n'hésite pas à quitter village, femme et enfant, promettant toutefois de revenir une fois son diplôme en poche.

    Au commencement était une montagne...Au commencement était le ver...La suite reste à lire dans un langage patoisé, du moins en ce qui concerne le langage des villageois. Les dialogues, habilement pensé, ne manquent pas d'humour. On adhère aux situations baroques et aux évènements au fil de l'histoire qui se déroule sur trois générations.

     @ découvrir ! Pour moi, ça sera : @ suivre !

     

    http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/PC/P3/9782258113374.jpg

    Quatrième de couverture :

    Au commencement était le ver.

    Johannes se destinait à autre chose qu'à cette vie fruste dans le village de ses ancêtres. Son grand-père, Johannes premier du nom, avait lui-même quitté Saint-Peter-sur-Anger pour aller étudier en ville – et observer le développement des vers solitaires ! –, avant de revenir et de s'établir comme médecin. C'est ce dernier qui a communiqué à son petit-fils son goût du savoir et sa passion pour Hérodote, qui font de lui aussi un original dans ce microcosme alpin où se cultiver est considéré comme hautement suspect. Ainsi, lorsque le jeune homme échoue au baccalauréat, quel drame ! Le voici condamné à rester parmi les « barbares ». Et il ne tarde pas à se faire embrigader dans l'un des événements majeurs de la localité : la venue d'un grand club de football hambourgeois...


  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Novembre 2015 à 17:59
    Aifelle

    Ça a l'air assez loufoque. Je le note.

      • Lundi 30 Novembre 2015 à 21:08

        assez loufoque oui, c'est le mot, mais un loufoque bien maitrisé, hein ;)

    2
    Vendredi 20 Novembre 2015 à 18:36
    Nadine

    J'aime bien, ça donne envie ! Merci !

    Bises

      • Lundi 30 Novembre 2015 à 21:08

        tant mieux !!! Voyelle contente !!!

        bises z'aussi ! ;)

    3
    Mercredi 25 Novembre 2015 à 17:39
    chiffonsandco

    une lecture qui a l'air bien sympa...

      • Lundi 30 Novembre 2015 à 21:09

        et originale dans la forme et le contenu ;)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :