• Cake muesli aux trois chocolats

     

     Maggie venait de retaper, pour la troisième fois,l'article sur "les mères de famille au bord de la crise de nerfs". Elle bloquait sur le témoignage d'une d'entre elles qui déprimait suite à la plainte de son fils de 10 ans, auprès d'un juge compétent, sur son soi disant harcèlement à vouloir lui faire manger des carottes râpées à tous les repas. L'enfant souffrait de maux de ventre et d'aérophagie répétitive et suspecte. En observation à l'hôpital depuis plusieurs jours, la mère menaçait de porter plainte contre le juge compétent, auprès d'un autre juge compétent, si on continuait à l'empêcher de rendre visite à son fils. L'estomac de Maggie manifesta une nouvelle fois que le garde-manger était vide et à défaut d'une nourriture plus calorique, il se contenterait bien de carottes râpées.  
    Elle leva la tête de son écran et regarda l'affiche fixée au mur. La femme exposée avait le regard autoritaire.Un de ses yeux était percé en son centre d'une fléchette. La bouche était enfouie sous un reste de choux à la crème  dégoulinante.
    Maggie se leva et se dirigea vers l'affiche. Elle retira la fléchette et se prépara à la lancer en visant le nez. C'est à ce momment précis que Carlotta fit irruption dans le bureau, les bras chargés d'un carton. La fléchette se planta dans la porte avec un bruit mât. 
    - Mag, t'es folle ! tu as failli me crever un oeil ! 
    Carlotta qui avait laissé tomber le carton se mit à quatre pattes et commença à rassembler les enveloppes éparpillées sur la moquette pendant que Mag décrochait la fléchette et fermait la porte.
    - désolée, mais ne t'ai-je pas déjà dit de frapper avant d'entrer. De toute façon ce n'est pas toi que je visai mais l'affiche derrière, et ton entrée intempestive a fait râté ma touche finale. Regardes mon oeuvre !
    Carlotta se retourna.
    - c'est répugnant ! 
    - Tu as raison. Répugnant est le mot juste pour qualifier l'harcèlement moral journalier dont fait preuve à mon égard cette pimbêche d'Annette Kealton. 
    - Ouais, mais en attendant c'est grâce à elle que tu peux payer ton loyer et t'offrir journalièrement des choux à la crème hors de prix de chez "Miams and co". Et figures toi, que c'est elle justement qui m'envoie pour que tu puisses bosser sur les courriers reçus ce matin.
    Maggie grimaça en regardant le carton que Carlotta venait de déposer sur le bureau.
    - Je ne suis pas sûr de pouvoir continuer à travailler. C'est bientôt l'heure du déjeuner et si je ne mange pas maintenant un encas bourré de protéines, je vais m'évanouir.
    Carlotta lui désigna l'affiche en souriant.
    - Il te reste un peu de choux à la crème.
    - Très drôle. Bon, et si on y allait maintenant. Je me sentirai beaucoup mieux après avoir avalé une bonne salade complète, une tranche de cake avec deux grandes doses de caféine ; histoire de tenir jusqu'à 17h. 
    - Ok. Rendez-vous dans le hall dans dix minutes mais pour moi ça sera des carottes râpés. Je suis au régime depuis hier soir et j'ai amené mon tupperware.  - Cuisine d'excellence ?
    - Ouais, c'est ça. Et enlèves cette horreur si tu ne veux pas que tes pulsions artistiques violentes deviennent un motif de licenciement valable au yeux de Kealton.
    Carlotta sortit, Maggie s'empressa de décoller l'affiche d'un coup sec.
    - Allez, Miss Pas-Belle, poubelle ! (© voyelle)


    © voyelle

    CAKE MUESLI AUX TROIS CHOCOLATS

    200g de muesli aux trois chocolats ( noir, lait, blanc)
    3 oeufs
    100g de farine blanche
    80g de farine semi-complète
    150g de beurre
    150g de sucre
    1/2 sachet de levure
    1 cuillère à soupe d'extrait de vanille
    1 pincée de sel

    Préchauffez le four à 180°c.Dans un saladier, battre les oeufs en omelette, ajoutez le beurre fondu, le sucre, la vanille et la pincée de sel et mélangez. Versez en pluie progressivement et en mélangeant énergiquement les 2 farines et la levure jusqu'à obtenir une pâte homogène.
    ( Attention à la tendinite au poignet !) Ajoutez le muesli au trois chocolats et mélangez délicatement avec une spatule. versez la préparation dans un moule à cake beurré. Enfournez pour 55 minutes. Surveillez la cuisson. Si au bout de 20 minutes le dessus du cake est déjà bien doré, couvrir d'une feuille de papier aluminium, baissez la température à 150°C et poursuivre la cuisson. Laissez tiédir avant de démouler.


    Idéal pour le petit déjeuner ou le goûter.



  • Commentaires

    1
    val
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 17:59
    val
    mmmmh, interessant!
    2
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 23:02
    Pierre
    merci poir ton gentil message chez moi à bientot Pierre
    3
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 05:08
    soso
    original..ca mérite d'être essayé
    bise soso
    4
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 18:47
    Marysia
    Humm il a l'air trop. Je dois faire un gateau prochainement pour l'anniversaire d'un pote, je vais sans doute le tenter! Bises. MArysia


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :