• "Errance amérindienne" de Philippe Sauve

    C'est l'été dernier que j'ai découvert Philippe avec la projection de son film "Horizon Dakota" et puis il y a trois mois ( en novembre ) il donnait une conférence non loin de chez moi...quel chance ! Une  rencontre que je ne suis pas prête d'oublier !  Philippe est un passionné passionnant et il fait partie de ses étonnants voyageurs qui ne résistent pas à l'appel du grand large.

     

    «les grands départs sont sources d'éveil et leurs exitences ont vite fait d'accoutumer les sens à la vraie perception. C'est la méthode que j'ai choisie pour échapper à l'ennui : partir errer sans contrainte et sans idée précise de destination sans but à atteindre, si ce n'est celui d'ouvrir plus grand l'oeil de cette perception. Eprouver l'errance ! Ne pas décider du lendemain - confier au hasard la charge d'en être l'inspirateur - et ne souhaiter que la douleur d'une renaissance.»

     

    En plus de son talent d'écrivain et de cinéaste, Philippe possède une générosité profonde dans sa manière de partager ses émotions.

    Dans "Errance Amérindienne", je n'ai pas eu l'impression de l'accompagner dans son errance mais de la vivre également. Une sensation étrange, puissante, et rare surtout, car je n'ai pas souvenir d'avoir ressenti cela au cours d'une lecture. 

     

    Sur un coup de tête, Philippe décide de partir pour fuir un quotidien dont il ne veut plus.

     

    « Jim, mon ami. je pars en voyage vivre la vie que je rêvais enfant. J'ai eu un déclic ce matin en marchant sous le soleil levant. Il faisait trop beau pour travailler. Alors j'abandonne tout, je m'en vais. Voici la clé de mon appartement. Prends tout ce que tu peux revendre et garde l'argent. Je n'y retournerai pas. Et si quelqu'un me cherche, dis que je suis parti loin dans un "paradis d'étoiles". J'ai 2000 euros qui devraient suffire à démarrer l'aventure. je passe à l'aéroport et m'embarque sur le premier vol disponible. Ensuite, je verrai bien...Je laisserai faire la magie du voyage. Mais rassure-toi je ne serai pas long. Alors, tiens bon ! Ton ami de coeur : Philippe...»

     

    De la Louisiane au Dakota du Sud, guidé par ses rencontres "parfois inquiétantes",  ses réflexions et les signes que le destin lui offre sur la route , Philippe éprouve l'errance en cherchant  avec détermination  des réponses aux «questions implacables de l'existence.»

     

    «Nous sommes égaux face aux questions implacables de l'existence. Le sang qui coule dans les veines d'un lamaîte suit le même trajet que le sanf d'un homme matérialiste. L'esprit du moine qui bavarde avec les lumières divines est composé d'un même ensemble de chair que l'esprit d'un individu ordinaire...»

     

    La question énigmatique "Qui est Dieu ?" notée sur un carnet qu'un SDF de Memphis lui a donné, l'obséde jusqu'à son arrivée sur  l'île Framboise, lieu sacré des sioux et situé au milieu du fleuve Missouri...la renaissance n'est pas loin.

     

    «Tel un Ouranos qui cherche l'inceste divin, en étreignant la nature presque charnelle, je ressentis une formidable béatitude, un état second où je n'étais plus en mon corps, mais unifié dans le tout.»

     

    L'actualité concernant la survie de la culture des amérindiens reste précaire mais il faut savoir qu'un bon nombre d'entre eux préserve leurs traditions. 

    «...Le respect, l'unité et le partage sont nos valeurs essentielles...» 

     

    "Errance amériendienne" est une intense et magnifique lecture. J'espère que j'aurai l'occasion de revoir Philippe si toutefois il accepte que je le bombarde de questions. 

     

    Merci Philippe pour ce beau plongeon en apnée !

     

    errance amerindienne

    Editions Transboréal - 2010

     

    4ème de couverture

    Pour se libérer de sa dépendance à la drogue, le narrateur, quittant sa ville natale du Midi, s’engage dans un voyage solitaire aux États-Unis, de la Nouvelle-Orléans à la rivière Missouri. Un vagabondage sans destination précise pour éprouver l’errance : ne pas décider du lendemain et confier au hasard la charge d’en être l’inspirateur, rendre son âme disponible à l’éventualité d’une renaissance. Guidé par ses réflexions, les rencontres insolites et les signes que le destin sème sur sa route, Philippe Sauve parcourt les États pittoresques et chargés d’histoire du Sud et du Midwest de l’Amérique, plongeant au cœur de la culture indienne, imprégnée de mystères et de traditions jamais perdues. Après des semaines de recherche et d’aventures, il trouve une réponse à ses questions métaphysiques sur une île au milieu du fleuve Missouri.

     

     

    "le site de Philippe Sauve"

     

    INFO !

    9 février 2011 à partir de 16h30

    FORUM A LA FNAC DE TOULON

    Centre Mayol Rue du Murier 83 000 Toulon - 0825020020

    Dédicace du livre "Errance amérindienne" et projection du film "Horizon Dakota



  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Février 2011 à 07:58
    Aifelle

    Voilà un billet fort tentateur, déjà que ce livre m'intriguait. Je me demande si c'est un roman ou un récit ? Quand je vais avoir plus de temps, j'irais voir son site.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 3 Février 2011 à 18:04
    Voyelle

    un très bon récit !

    3
    Samedi 29 Décembre 2012 à 11:34
    Borg Françoise
    J'ai aimé votre article et ce livre acheté après avoir rencontré Philippe Sauve au Festival du voyage cet automne , merci à lui pour l'évasion la réflexion et à vous pour cette page


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :