• "L'agent indien" de Dan O'Brien

    Après l'assassinat de "Crazy Horse" ( Cheval Fou) grand chef indien de  la tribu des Iakhotas Oglalas (sioux) au Fort Robinson en 1877 dans le Dakota du Sud, Valentine McGillycuddy jeune médecin d'origine Irlandaise est nommé comme agent indien de l’agence des Sioux oglalas "Red Cloud",  rebaptisée réserve de Pine Ridge. ( très longue phrase hein !)  Ses confrontations avec "Red Cloud", chef indien de  la tribu des Iakhotas Oglalas vont rendre de plus en plus difficile ses rapports avec sa hiérarchie. Red Cloud s'oppose à l'initiation des indiens à l'agriculture et l'élevage.

     

     L'auteur précise que bien que l'histoire soit écrite d'une façon romanesque, les évènéments de Pine Ridge lors du mandat de McGillycuddy , la plupart des faits se sont vraiment produits et la plupart des personnages sont authentiques.

     

    Valentine McGillycuddy, homme intègre et juste, s'efforce de construire une relation durable et honnête entre entre les États-Unis et la Native American du peuple indien...en vain. Il lutte sans relâche en s'assurant que le gouvernement américain fasse parvenir régulièrement les rations alimentaires promises. Plus tard, Valentine sera la victime de politiciens véreux. Suspendu de ses fonctions , Valentine s'installe avec sa femme à Rapid City où il devient responsable de la School Dakota du Sud des mines et de la technologie avant d'être maire de la ville. 

     

    Il reçoit régulièrement des nouvelles de Pine Ridge par l'intermédiaire d'un officier ami resté en poste là bas. La situation de la réserve est désespérante, de nombreux indiens rejoignent dans les plaines, la bande sioux rebelle commandée par Big Foot. Ce dernier fait prisonnier, sera lâchement assassiné d'une balle dans la tête par un soldat pris de panique pendant le massacre de Woutend Knee.

     

    L'hiver 1889, à Wounted Knee, la cérémonie spirituelle par laquelle la prophétie de Wovoka annonçe la fin des blancs et la résurrection des indiens morts au combat pendant l'éclipse totale du soleil, va réunir un bon nombre d'Indiens de nations diverses démoralisés et surtout affamés. Interprétée par les agents du bureau des Affaires indiennes comme une danse de guerre, des troupes armées du gouvernement sont envoyés sur place pour obliger les Indiens à se conformer au mode de vie de l'homme blanc et à rendre les armes... de gré ou de force.

     

    Valentine  McGillycuddy fera tout son possible pour éviter  le massacre...de nouveau en vain. 

     

    " Ils nous ont fait beaucoup de promesses, plus que je ne puis me rappeler, mais ils n'en ont jamais tenu qu'une : ils avaient promis de prendre notre terre...et ils l'ont prise. " Red Cloud  

     

     

    9782268058078-big

    Editions Nuage Rouge -2006

    Traduit par Aline Weill

     

    4ème de couverture

    Après l’assassinat en 1877 du chef de guerre des derniers Sioux rebelles Crazy Horse, Washington décide de nommer dans le Dakota du Sud le jeune docteur Valentine McGillycuddy comme agent indien de l’agence des Sioux oglalas, bientôt rebaptisée réserve de Pine Ridge. L’homme, honnête et sans détours, va connaître les pires années de sa carrière au service du gouvernement. Ses nouvelles fonctions vont le confronter au chef oglala Red Cloud, une forte personnalité, retors, autoritaire, à l’esprit insaisissable et dont le pouvoir et l’ascendant sur les siens, que les Blancs pensaient briser après son enfermement dans la réserve, demeurent plus fort que jamais. Dans un style envoûtant, convaincant de par l’exactitude des faits, l’authenticité des personnages, O’Brien décrit minutieusement les circonstances de la politique et des tensions des premiers jours de la réserve, au moment où McGillycuddy, le fonctionnaire qui fit l’objet du plus grand nombre d’enquêtes en Amérique, presse les Sioux d’adopter une économie agricole. Le jeune agent va en effet devoir affronter, outre la corruption et les prébendes, une opposition larvée, parfois rude et menaçante qui va pendant plusieurs années le mettre dans une position difficile vis-à-vis de ses collègues du bureau de Pine Ridge, des rares Indiens qui se sont mis de son côté et du gouvernement dont l’un des enjeux des prochaines élections présidentielles concerne la politique du Ministère de la Guerre quant à l’administration des réserves indiennes et notamment de l’aigu problème sioux que pose Red Cloud à Washington. Le face à face entre les deux hommes restera unique dans l’histoire d’un agent de réserve et son dénouement s’achèvera dans un déchirement qui incarnera à jamais le terrible symbole de la tragédie des Grandes Plaines d’Amérique.

    Archives photographiques trouvées sur le net :


    09984800

    Red Cloud sep09_renegade_rds_250.jpg

     Valentine  McGillycuddy

     

    733px-DeadBigfoot.jpg

     le chef "Sitting Bull" abattu et gisant dans la neige


    C'était mon deuxième rendez-vous passionnant avec Dan O'Brien que j'ai découvert avec la lecture de "Rites d'Automne"

    Ma passion (parmi tant d'autres) depuis toujours pour l'histoire et la culture des amérindiens se poursuivra avec d'autres lectures de Dan O'Brien et certainement avec d'autres auteurs.

     

    " Dan O’Brien, écrivain emblématique du Grand Ouest nord-américain a écrit neuf essais et romans, dont beaucoup ont été traduits en français dont Médecine blanche pour Crazy Horse paru dans la présente collection. Son recueil de nouvelles, Eminent Domain, a été couronné par l'Iowa Short Fiction Award ; il vit dans les Black Hills, Dakota du Sud, au cœur du pays sioux où il élève des chevaux et des bisons."

     

    Sur les traces de Dan O'Brien : ICI 

     


     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Novembre 2010 à 16:08
    Euréka

    ça donne envie tout ça

    2
    Jeudi 11 Novembre 2010 à 22:42
    Coloquinte

    Oui. C'est du poignant tout ça.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Vendredi 12 Novembre 2010 à 07:40
    Nath

    Ca doit être beau à lire, merci de cette découverte que je note ! Bises et bon vendredi !

    4
    Vendredi 12 Novembre 2010 à 13:23
    Armide+Pistol

    Une bonne suggestion de lecture que cette histoire romancée, donc plus accessible. On apprend mieux et plus durablement dans la détente.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :