• "la chaîne de flammes" de Terry Goodking


    Dans la cour des dévotions, les voix de dizaines de zélateurs du seigneur Rahl composaient une étrange mélodie à mi-chemin entre la berceuse et la prière. «Maître Rahl nous guide ! Maître Rahl nous dispense son enseignement ! Maître Rahl nous protège ! A sa lumière; nous nous épanouissons. Dans la bienveillance, nous nous réfugions. Devant sa sagesse, nous nous inclinons. Nous existons pour le servir et nos vies lui appartiennent.»

    Aaarrrggg ! je viens de terminer le 9ème tome de l'épée de vérité " La chaîne de flammes" signé Goodkind, je devrais dire GOOD KING !  J'en veux encore !!!!!!!!!

    Un rythme bien différent dans ce tome mais qui n'enlève absolument rien au cycle "fantastique" de l'auteur. Richard Rahl est confronté à un sacré dilemme pendant que les troupes de Jagang avancent pour détruire le monde. Echappé de peu à une mort certaine, Richard est le seul à se souvenir de Kahlan, son épouse. 

                             La  9ème leçon du sorcier 
            "Une contradiction ne peut exister, ni en partie, ni en entier."

    C'est bien là, le problème et Richard va tenter de prouver le contraire à ses plus proches amis qui pensent qu'il a perdu la raison dans son obstination à retrouver Kahlan. Pour eux, elle n'a jamais exister...pire...il n'a jamais été marié à cette femme d'autant plus qu'elle est "mère inquisitrice". Richard est persuadé que ce non-souvenir est un réel danger pour les contrées du milieu. Il n'est pas sourcier de vérité pour rien, il veut et doit établir à n'importe quel prix LA VERITE avant que le monde sombre dans le chaos et que l'on oublie à jamais Kahlan. Le cours du temps a déjà changé, toutes les prophéties qui ont eu un lien  avec Kahlan, s'effacent des livres.  Pourquoi Richard est-il le seul à ne pas l'avoir oublier ? N'espérez même pas que je vous le dise !   


    0906-verite9
    Editions Bragelonne - 2009 "L'épée de vérité" tome 9

    4ème de couverture
    Grièvement blessé lors d’un combat contre les soudards de l’Ordre Impérial, Richard serait sans doute mort sans l’intervention de Nicci. Un sauvetage miraculeux qui laisse le Sourcier très faible, désorienté... et peut-être victime d’une formidable hallucination.
    En effet, quand il s’enquiert du sort de Kahlan... il découvre que personne, parmi ses compagnons, ne semble la connaître. Même Cara, sa fidèle garde du corps, ne se souvient pas qu’il ait un jour été marié à la Mère Inquisitrice.
    Alors que la guerre contre Jagang continue de faire rage, Richard part en quête de son passé et de sa mémoire. Il en est persuadé : cette disparition fait courir à l'univers un danger mortel !


    EXTRAIT CHOISI

    Shota eut le genre de sourire indulgent qu'on réserve d'habitude aux enfants.
    - Pensez à la bête de sang comme si c'était la pluie, dit-elle d'un ton patient qui ne lui ressemblait guère. Imaginez que vous vouliez être à l'abri d'une averse exactement comme vous désirez échapper à la tueuse de Jagang.
    » Précisons que votre but est de rester bien secs. Le premier jour, vous êtes à l'intérieur du château lorqu'il commence de pleuvoir et votre but est facilement atteint. Le jour d'après, l'orage se déchaîne de l'autre côté de la vallée, et là non plus, vous n'aurez pas un poil de mouillé. Un autre jour, vous quittez une zone juste avant que les nuages crèvent. Un autre encore,  vous marchez sur un chemin, il pleut sur votre droite et il ne tombe pas une goutte sur votre gauche. Dans tous les cas, la pluie vous a ratés et vous avez atteint votre objectif. Parfois en prenant des précautions, et d'autres fois par pure chance.
    » Mais il pleut souvent, et vous comprenez que vous ne demeurerez pas secs éternellement.
    » Pour ne pas être vaincus par la pluie, vous décidez de comprendre son shéma de pensée. A cette fin, vous commencez à sonder le ciel afin de prédire le temps. Certains indices se révélant fiables, vous les utilisez et constatez que vos prévisions sont très souvent exactes. Du coup, vous optez pour la défense la plus simple : ne pas sortir chaque fois qu'il doit pleuvoir.
    » Une remarquable victoire de l'intelligence, non ?
    Les yeux sans âge de la voyante se posèrent un instant sur Cara puis sur Richard qui eut le souffle coupé par l'intensité de leur éclair.
    - Mais tôt ou tard, la pluie vous aura ! Elle vous prendra par surprise qui sait ? Ou vous aurez prévu un orage, mais pensé à tort avoir assez de temps pour gagner un abri.
    » Enfin, il arrivera bien un jour où vous serez sortis, certains qu'il ne tomberait pas d'eau, juste pour être surpris par l'averse du siècle ! Tous ces évènements ont un résultat commun : deux jeunes gens trempés comme des soupes. Quand on parle de la bête, il suffit de dire à la place : « raides morts en un éclair ».
    » Mieux vous prédirez le temps et plus vous serez en danger, parce que cette activité n'est pas une science exacte. Mais les victoires successsives vous donneront confiance et sans le savoir, vous prendrez de plus en plus de risques prétendument « calculés ». Le désir de comprendre la pluie aura signé votre perte, parce qu'elle n'a pas vraiment de schéma de comportement...
    La bête de sang est comme la pluie : une adversaire qui peut surgir n'importe où et n'importe quand, sans même l'avoir prémédité...



  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Décembre 2009 à 11:37
    Coloquinte

    Pas eu le temps de passer en détail ici cette semaine!
     Mais je vais me rattraper : vacances !!!!!
    Merci miss "AEIOUY" pour tes com.
    GROS BISOUS et A+

    2
    Samedi 19 Décembre 2009 à 15:10
    Coloquinte
    Je suis sûre que c'est très bien. Il faudrait que je m'y mette bien que ce ne soit pas d'un élan spontané que je vais vers ces livres-là. J'ai bien tort certainement.
    Bref, que je te dise que la nèfle peut rappeler le goût de la pomme cuite. la nature est bien faite: le Néanderthalien pouvait encore se trouver quelque dessert à se mettre sous la molaire en hiver !!
    Bon samedi à toi !!
    3
    Samedi 19 Décembre 2009 à 18:02
    rubrique en vrac
    Et bien cette série a l'air bien sympa, je suis assez portée sur la sf et le fantastiqu, elle a tout pour me plaire...
    Céline
    4
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 00:55
    Mouchette
    La journée est passée si vite que je n'ai eu le temps de venir te voir avant.
    Alors, je profite du calme de la nuit pour venir voir ce que tu nous as laissé sur tes jolies pages et t'embrasser très fort.
    Dors bien.
    5
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 07:02
    Soso
    Passe de très belles fêtes de fin d'année
    gros bisou soso
    6
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 13:00
    Tagazou
    C'est guerrier comme lecture!
    Bon dimanche BiZZZZZZZZZZZZ
    7
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 13:12
    Bool
    Je ne connais pas du tout !

    Je te souhaite de passer de belles fêtes de Noël.
    A bientôt et gros bisous,
    Bool
    8
    Lundi 21 Décembre 2009 à 18:06
    Voyelle
    toi aussi et reposes toi bien ! tu dois être fatiguée ?!
    joli Noël !
    bises
    9
    Lundi 21 Décembre 2009 à 18:08
    Voyelle
    et bien si tu aimes cet univers je te la conseille fortement !
    10
    Lundi 21 Décembre 2009 à 19:33
    Bool
    J'étais fatiguée les deux jours après le don mais là ça va mieux merci !
    Bisous :-)
    Bool


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :