• "La décapotable rouge" de Louise Erdrich

    Au delà d'un intérêt pour les indiens, on ne peut pas rester insensible à l'écriture de Louise Erdrich. Dans la décapotable rouge, les histoires sont simples, la prose exaltante est envoutante, et la réalité joue merveilleusement bien avec le spirituel et la poésie. Les personnages sont tout aussi fascinant que séduisant. Des années 1900 à nos jours, Louise Erdrich entremêle des générations de familles amérindiennes et européennes (l'héritage de ses origines) dans une région chargé d'histoire, le Dakota du Nord.

    J'ai retrouvé avec grand plaisir la plume virtuose de Louise Erdrich, déjà très appréciée avec la lecture de "La malédiction des Colombes".

    Une de ses nouvelles "Les meilleurs pêcheurs du monde"  a remporté le concours Nelson fiction Algren qui deviendra le 1er chapitre de son roman "Love Medicine"

    A paraître pour la fin 2013, un tome 2 de ses nouvelles au titre très intriguant..."Femme nue jouant Chopin". 

    09e3f470-34c7-11e2-b490-7faf20e02d02-200x300

    Editions Albin Michel - 2012 - Nouvelles choisies et inédites 1998 - 2008

    Traduites de l'américain par Isabelle Reinharez

    4ème de couverture

    Dans l’œuvre de Louise Erdrich, le rêve peut surgir du quotidien, le comique tourner au tragique, la violence et la beauté envahir tout à coup un paysage banal. 
    Rassemblées pour la première fois en deux volumes (La décapotable rouge et Femme nue jouant Chopin, à paraître prochainement), ces nouvelles publiées dans des revues littéraires et des magazines américains sont marquées par l’imaginaire sensuel et fertile d’un écrivain singulier.
    On y retrouve la genèse de ce qui a constitué, au fil des livres, l’univers de Louise Erdrich, de Love Medicine à La Malédiction des Colombes : le Dakota du Nord, le monde indien, un réalisme à la fois magique et poétique, la passion secrète qui habite ses personnages et la puissance d’évocation de ses histoires.

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Avril 2013 à 20:45
    Malika
    "La chorale des maitres bouchers" ne m'avait pas convaincu ... mais je m'apprete à commence "Le jeu des ombres" ...
    2
    Mardi 16 Avril 2013 à 18:46
    Bonjour Voyelle je ne l'ai jamais lu...et tu en parle si bien que la prochaine fois chez cultura je l'achèterais je note ! merci Bonne soirée à toi Bisous Mary
    3
    Mercredi 17 Avril 2013 à 09:23
    arwen
    je retiens le titre "femme nue jouant Chopin"^^
    4
    Mercredi 17 Avril 2013 à 09:55
    Le journal de Chrys
    Ohhhh voilà encore un auteur que je ne connais pas... Il faut dire que maintenant je lis moins et je vais moins au ciné... La photo prend beaucoup de temps!!!
    5
    Vendredi 19 Avril 2013 à 17:07
    Voyelle

    les deux sont sur ma liste de livres à lire mais je commencerai très certainement avec le jeu des ombres...j'irai voir ta critique  @ l'occasion !

    6
    Bleue-Farandole
    Jeudi 5 Septembre 2013 à 23:15
    Bleue-Farandole
    je ne connais pas du tout cette écrivaine mais son univers me paraît bien prenant!!! A lire! bise du soir ma Vallia!


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :