• "La malediction des colombes" de Louise Erdrich

     

    Une belle découverte et pas des moindres car l'auteur est considérée comme l'une des plus grandes voix de la littérature américaine contemporaine. Un heureux hasard ?! peut-être pas... l'histoire se déroule à Pluto, ville du Dakota du Nord, située aux abords d'une réserve indienne...Un premier critère de choix ?! ça se pourrait, oui ! mais quand je découvre que l'auteure est la fille d'une  indienne Ojibuwa (nation des Chippewa) et d'un père germano-américain, mon choix se précise et après lecture de la quatrième de couverture...le choix est fait.

     Un magnifique roman où les secrets, les mensonges, les remords et les regrets dévoilent petit à petit la folie des hommes.Les récits alternés entre les personnages et qui oscillent entre le passé et le présent donnent de la densité à l'histoire.

     L'écriture fluide, lumineuse et parfaitement maîtrisée de Louise Erdrich est un  vrai régal. Oui vraiment, encore un petit bijou littéraire que je ne peux que vous recommander de lire.

     

    La-malediction-des-colombes-par-Louise-Erdrich

    Editions Albin Michel - 2010

    4ème de couverture

    "L’homme répara le fusil et la balle glissa en douceur dans la chambre. Il l’essaya plusieurs fois, puis se leva et se tint au-dessus du berceau... L’homme épaula le fusil. Autour de lui, dans la pièce close, l’odeur du sang frais montait de toute part."

    Considérée comme l’une des grandes voix de la littérature américaine contemporaine, Louise Erdrich bâtit, livre après livre, une œuvre polyphonique à nulle autre pareille. Dans ce roman riche et dense, elle remonte le fil de l’histoire collective et individuelle, explore le poids de la culpabilité et le prix de l’innocence.

    Depuis toujours, la petite ville de Pluto, Dakota du Nord, vit sous "la malédiction des colombes" : les oiseaux dévorent ses maigres récoltes comme le passé dévore le présent. Nous sommes en 1966 et le souvenir de quatre innocents lynchés cinquante ans auparavant hante toujours les esprits. En écoutant les récits de son grand-père indien qui fut témoin du drame, Evelina, une adolescente pleine d’insouciance, prend conscience de la réalité et de l’injustice…

    Les premières lignes : ICI

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Novembre 2010 à 09:24
    nuagerose

    il donne envie t'ai je dis que j'avais fini Ouragan et j'ai adoré j'ai relevé quelques extraits mais les mettraient en ligne pas tout de suite pas le temps !!bisous

    2
    Mardi 23 Novembre 2010 à 10:49
    Armide

    Je prends note de cette lecture et te remercie de cette suggestion.

    3
    Mardi 23 Novembre 2010 à 17:01
    Déficience Mentale

    ça a l'air vraiment pas mal ! par contre s'il tue des gosses... hum. Belle journée à toi :)

    4
    Mardi 23 Novembre 2010 à 22:24
    la bande à Jules

    merci de nous faire découvrir ce livre... ton billet me donne très envie de le lire !!!

    5
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 10:28
    Voyelle

    super alors !!!

    6
    Mercredi 1er Décembre 2010 à 14:00
    Aifelle

    Chouette, il t'a plu



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :