• "La terre fredonne en si bémol" de Mari Strachan

    Un premier regard sur la couverture puis sur le titre puis sur la quatrième de couverture et enfin sur l'auteur dont c'est le premier roman, je peux dire que j'ai fait le bon choix. J'ai adoré Gwenni, une petite fille très attachante et à l'imagination débordante certainnement impulsée par ses lectures de romans policiers qu'elle affectionne.

     

    "Chaque nuit, je vole pendant mon sommeil. Quand j’étais petite, je pouvais voler éveillée, mais plus maintenant ; même si je m’entraîne encore et encore. Et, après ce que j’ai vu hier soir, j’ai encore plus envie de voler éveillée. Ma’ dit toujours : Vouloir n’est pas pouvoir. C’est vrai ?"

     

    Ses envolées nocturnes ( qui laisse penser qu'elle possède un don de voyante) est aussi le moyen de s'évader d'un univers pesant orchestré par une mère rigoureuse que la folie guette. Gwenni est si profondément attentive au monde qui l'entoure qu'elle entend la terre fredonner. Elle se pose des questions sur l'étrangeté de faits dans la vie d'un petit village du Pays de galles (un des berceaux des druides) où elle vit. Battant la campagne de jour comme de nuit pour mener son enquête sur la mort étrange d'Ifan Evans, quelle n'appréciai pas particulièrement, elle découvrira de vieux secrets enfouis qui chamboulera non seulement son univers mais celui de la petite bourgade aux moeurs bien ancrés.

     

    L'histoire oscille entre le conte et le thriller où souvent la poésie des mots comme des noms ( personnages, animaux, lieux ) charme le lecteur.

     

    J'ai découvert une nouvelle plume qui de plus est talentueuse.

     

     

    9782841114061

    Editions Nil -2011 

    Traduit de l'Anglais (Pays de Galles) par Aline AZOULAY-PACVON


    Résumé de l'éditeur

    Agée d'une dizaine d'années, Gwenni Morgan grandit dans un petit village du pays de Galles. Friande de romans policiers, elle se pose beaucoup de questions sur sa famille et la petite communauté au sein de laquelle elle évolue. Face aux énigmes et aux secrets du monde adulte, elle décide un jour de lancer son enquête, comme les détectives de ses livres préférés. Ou est donc passé Ifan Evans, ce berger au visage tout rouge dont elle s'est toujours méfiée ? Pourquoi son épouse, la douce Mme Evans, semble-t-elle si mystérieuse et si troublée depuis quelque temps ? Et que veulent dire ses filles, la petite Catrin et sa soeur Angharad, lorsqu'elles répètent que leur père est parti avec un gros chien noir ?
    Lorsque le corps d'Ifan Evans est retrouvé, flottant dans le réservoir d'eau, c'est toute la petite communauté qui est soudain en émoi. S'agit-il d'un drame passionnel ou d'un crime commis par Guto, l'idiot du village ? Les langues commencent à se délier. Alwenna, la meilleure amie de Gwenni, bien « trop délurée » aux yeux de tous, semble disposer d'informations cruciales au sujet de sa grand-mère.
    Le soir, portée par le murmure de la Terre, Gwenni s'envole de son lit pour parcourir la campagne, et alors certaines réponses se dessinent.

     

    Mari Strachan

     À travers le regard fantaisiste d'une enfant un peu précoce, Mari Strachan nous montre combien il est difficile de construire son histoire dans un monde ou tout se sait mais rien ne se dit. Lorsque la vérité éclate enfin au grand jour, les secrets de famille brisent l'harmonie apparente du petit village paisible de l'après-guerre. Mais Gwenni a compris depuis longtemps qu'il faut sortir des sentiers battus pour créer la carte géographique de sa propre vie...

    Mari Strachan a toujours été entourée de livres. Elle a été bibliothécaire dans des écoles privées, publiques, des institutions et même des prisons. Elle a également été lectrice, traductrice et éditrice. Elle vit avec son mari la moitié du temps dans une petite maison perchée sur les collines de Ceredigion, à l'ouest du pays de Galles, et l'autre moitié sur une étroite péniche amarrée à un canal de Londres, ou elle a écrit une bonne partie de son premier livre, La Terre fredonne en si bémol.

     

    "Les premières lignes"



  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 06:39
    Aifelle
    C'est bien allécheant tout ce que tu racontes. J'avais repéré la couverture sans aller plus loin, je le note ..
    2
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 12:49
    Voyelle

    je l'aurai bien gardé dans ma bibli...

    3
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 14:52
    Mélissa
    Oh , ça a l'air bien , je note mais je sais pas quand je pourrai le lire....
    Merci , bisous.
    4
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 15:23
    Voyelle

    de rien !

    5
    Val
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 19:46
    Val
    C'est très tentant en effet!
    6
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 19:49
    Voyelle

    à l'occasion alors si tu tombes dessus !

    7
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 23:29
    Evelyne
    J'adore la couv' ! J'achète souvent un livre à partir de là... mais j'ai ma PAL elle est haute pour l'instant ! Biz
    8
    Lundi 21 Novembre 2011 à 18:50
    Voyelle

    tu verrais la mienne + la liste !!!

    9
    Mercredi 23 Novembre 2011 à 20:29
    Nath
    Oh, tu me tentes !!!!! Bises
    10
    Vendredi 25 Novembre 2011 à 13:27
    Voyelle

    tant mieux !!!!!!!!!!



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :