• "La vie silencieuse de Marianna Ucria" de Dacia Maraini

    Marianna Valguarnera, qui était née sourde-muette, était surtout connue pour son intelligence et son goût pour les beaux-arts. La romancière contemporaine Dacia Maraini s'est inspirée de son histoire pour écrire La Vie silencieuse de Marianna Ucrìa... et c'est une merveille !!!

    Le destin de Marianna est boulversante surtout dans le contexte particulier de l'époque ( XVIII ème) où se passe l'histoire. L'infirmité de l'héroine donne une attention particulière aux odeurs, sensations et émotions d'une femme peu ordinaire.

    Comme le dit si bien un des personnages de l'oeuvre, la mutilation de Marianna la rend unique ; indifférente aux privilèges bien qu'elle soit dedans jusqu'au cou par droit de naissance et indifférente aux stéréotypes de sa caste, bien qu'ils fassent partie de sa chair même.

    Mariée à l'âge de treize ans avec un oncle ( oncle-mari ) qui lui voue depuis son enfance une adoration hors norme et avec qui elle aura 5 enfants, Marianna découvrira 40 ans plus tard la vérité de son infirmité. Souffrant de solitude de part déjà son infirmité, elle s'ouvrira à la vie avec l'écriture et la lecture d'illustres auteurs.  

     

    Un récit plein de charme et à l'écriture subtile et envoutante.

     

    9782221106440

    Editions Robert Laffont -Collection pavillons Poche - 2006

    Traduit de l'italien par Donatella SAULNIER

     

    4ème de couverture

    Sicile, XVIIIe siècle. La jeune Marianna Ucria devenue sourde et muette à l'âge de cinq ans, brisée par un douloureux secret vit murée dans son silence.

    Pour communiquer avec le monde à défaut de parler et d'entendre, Marianna choisit la lecture et la connaissance. Elle se réfugie dans la bibliothèque où, influencée par les idées des Lumières, elle découvre la vie.

    C'est dans ce savoir qu'elle trouvera le courage d'affronter la vérité sur son infirmité.

    Après des années de silence et de solitude, sur cette île où tout est extrème, la splendeur et la misère, la tendresse et la violence, Marianna Ucria se révelera et apprendra à conquérir sa liberté.

     Dacia Maraini est née en 1936 à Florence. Fille d'un père archéologue et d'une mère de noblesse sicilienne, elle a grandi à Bagheria près de Palerme, le décor de ce roman. Plusieurs films ont été adaptés de son œuvre dont : Thérèse la voleuse, avec Monica Vitti, et L'Histoire de Pierra, avec Isabelle Huppert. La plupart de ses livres ont été traduits en français. Dacia Maraini a obtenu pour La Vie silencieuse de Marianna Ucrìa le prestigieux prix Campiello 1990. Son roman a été adapté au cinéma par Roberto Faenza sous le titre Marianna Ucrìa en 1996, avec Emmanuelle Laborit.

     

    ma participation au Challenge 2011 chez " Nane"

    2010-12-0821.jpg



  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Juillet 2011 à 16:11
    Armide + Pistol

    Un roman sans aucun doute ou sensorialité et intimité jouent de paire.

    2
    Lundi 4 Juillet 2011 à 20:45
    Ramu

    Un livre vraiment superbe!Une très belle histoire à couper le souffle.Bonne soirée!

    3
    Mardi 5 Juillet 2011 à 05:59
    Aifelle

    Je l'ai lu il y a quelques années et j'avais aimé

    4
    Mercredi 6 Juillet 2011 à 16:51
    Voyelle

    c'est une belle découverte !

    5
    Mercredi 6 Juillet 2011 à 16:52
    Voyelle

    je suis quasi certaine que tu aimerai !!!

    6
    Mercredi 6 Juillet 2011 à 16:55
    Voyelle

    tu l'as lu ?!

    7
    Mercredi 6 Juillet 2011 à 16:58
    Voyelle

    ouiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!!

    8
    Mercredi 6 Juillet 2011 à 22:38
    Evelyne

    Dans la même veine j'ai lu "J'ai vécu mille ans" de Marionila Venezia qui a eu le prix aussi. J'aime beaucoup ce style, je ne connaissais pas celui-là ! A mettre sous le coude... je ne lis plus moi depuis que je blogue... 

    9
    Bleue-farandole
    Jeudi 5 Septembre 2013 à 23:32
    Bleue-farandole

    Je lirais ça cet été! Ce me semble émouvant!



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :