• "Le cherche bonheur" de Michael Zadoorian

    Anne-Laure l'a lu et son avis m'avait fortement donner envie de le découvrir à mon tour.  Je l'avais noté sur ma liste, je l'ai trouvé et ma foi : no regret.John et Ella, âgés d'environ 80 ans, sont en partance pour un futur pas très optimiste. John est atteint de la maladie d'Alzheimer et Ella souffre d'un cancer incurable. C'est contre l'avis des enfants et de son médecin qu'Ella décide d'"enlever" John pour un ultime voyage avec leur camping-car "Le cherche-bonheur". Ella est du genre à ne pas s'embarrasser du superflux, l'essentiel est de partager avec son mari,  les souvenirs d'une vie en suivant un itinéraire bien précis. Sur la route 66, du moins ce qu'il en reste...« (...)le plus triste dans l'affaire, c'est que nous n'avons pris la route 66 qu'une seule fois au cours de nos déplacements pour Disneyland . John et moi, comme le reste de l'Amérique, avons succombé aux charmes des autoroutes plus rapides, des itinéraires plus directs, des limitations de vitesses moins contraignantes. Nous n'avons plus jamais songé à emprunter la route secondaire. A se demander si quelque chose en nous ne sait pas que notre vie va s'écouler plus vite que nous ne pouvons le concevoir. Alors, nous courons à l'aveuglette comme des poulets sans tête.»leur épopée est ponctuée d'arrêts hamburgers-frites (John en raffole) dans des restos-route qui ont perdu de leur prestance... «Le décor du restaurant est supposé évoquer les années 1950, mais rien ne ressemble à quoi que ce soit dont je me souvienne. A un moment donné, on s'est mis à croire que cette période se résumait aux socquettes, aux jupes évasées, au rock'n'roll, aux coupés Ford rouges, à James Dean, Marilyn Monroe et Elvis. Amusant de voir comment une décennie a été réduite à quelques clichés collectés apparemment au petit bonheur. »... de projections de diapositives dans les campings d'étapes qui dévoilent combien d'amis et proches ne sont plus là...  « On est concernés par la disparition de ses parents, des proches, du conjoint, mais rien ne prépare à celle des amis. Feuilleter son carnet d'adresses les remet en mémoire: elle n'est plus là, il n'est plus là, ils ne sont plus là, ni l'un ni l'autre. Des noms, des numéros, des adresses s'effacent. Et, page après page, plus là, plus là, plus là. Ce n'est pas tant la personne elle-même que l'on pleure que sa jeunesse, la fête, les discussions animées, et les verres trop nombreux, les longs week-ends, les épreuves et les victoires partagées, les secrets échangés, les souvenirs que seuls nous deux possédons. Nous pleurons notre belote mensuelle. » ...et puis il y a certaines rencontres qui seront des bouffées de bien-être et d'autres qui causeront de réelles frayeurs. "Le cherche bonheur" est une belle et émouvante histoire qui ne tombe jamais dans le pathos et qui d'une certaine façon avec pudeur et humanité relance le débat sur le choix d'une fin de vie.

     

    Merci Anne-laure pour cette découverte :)

     

    9782265089174.JPG

    Editions Fleuve noir - 2010

    traduit de l'américain par Jean-François Merle

     

    4ème de couverture

    Avis de recherche : Ella et John Robina, couple de citoyens américains à la retraite, vus pour la dernière fois au volant de leur camping-car le Cherche-bonheur, aux abords de Detroit. Si vous avez des informations, merci de contacter au plus vite leurs enfants au numéro qui suit...
    Après une longue vie et soixante ans de mariage, la santé chancelante et la mémoire qui flanche, Ella et John savent que leurs jours d'autonomie sont comptés. Si John ne se souvient plus nécessairement si on est mardi ou jeudi, il peut encore conduire. Ella le « kidnappe » donc, avec une seule idée en tête : partir une dernière fois à l'aventure. C'est le début d'un périple extraordinaire...

     

    Michael Zadoorian naît et grandit à Detroit, aux États-Unis. Auteur du très remarqué Second Hand et d'un recueil de nouvelles, il écrit également dans divers magazines littéraires tels que The North American Review, Beloit Fiction Journal, The Literary Review ou encore American Fiction. Il vit actuellement avec sa femme à Ferndale, dans le Michigan. Le Cherche-bonheur est son deuxième roman.

     

    Lire le premier chapitre ICI

     




  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Février 2012 à 09:47
    Aifelle
    J'ai adoré cette lecture, jusqu'au bout ..
    2
    Lundi 6 Février 2012 à 17:21
    AnneLaureT
    Ravie que ça t'ait plu ! Je garde moi-même un très doux souvenir de cette jolie lecture, très émouvante et tellement vraie !

    Des bisous ma Belle !

    *
    3
    Vendredi 10 Février 2012 à 17:39
    Voyelle

    merci m'dame !!!

    4
    Vendredi 10 Février 2012 à 17:40
    Voyelle

    moi itou !!!!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Vendredi 10 Février 2012 à 19:11
    Evelyne
    Je vais essayer de le trouver. Je le vois bien en film... je suis en train de lire "Meurtres entre soeurs" j'adore... de quoi lutter contre le sommeil ;)!
    6
    Samedi 11 Février 2012 à 15:34
    Voyelle

    j'en garde un excellent souvenir j'suis bien contente que tu aimes !!! :))

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :