• Le maître de l'horreur

    Pour "un lundi parmi tant d'autres" de Zaza qui aujourd'hui s'amuse à nous faire peur, je vous propose un extrait d'un roman de Stephen KIng que j'ai fini depuis quelques jours. Pas encore pris le temps d'en parler ça viendra plus tard...C'est un passage, que j'ai lu tard dans la nuit sous ma couette, le tout ponctué de la respiration de monsieur Voyelle qui dormait comme un loir.  Bonne lecture !

    dome-stephen-king-10429676atffp_1713.jpg

     

    Extrait de "Dôme 2" de Stephen King


    Non loin de lui quelqu’un respirait.

    Oui, évidemment c’est moi qui respire.

    Pourtant, il était convaincu d'avoir entendu quelqu'un d'autre. Et même plus d'un quelqu'un d'autre. Il sentait la présence de plusieurs personnes ici, avec lui. Et il pensait savoir de qui il s'agissait.

    C'est ridicule.

    Oui, mais un des respirateurs se tenait derrière le canapé. Un autre se cachait dans un angle de la pièce. Et un troisième se tenait à moins d'un mètre de lui.

    Non. Arrête ça !

    Brenda Perkins, derrière le canapé. Lester Coggins, dans l'angle, mâchoire démolie et pendante.

    Et droit devant lui...

    «Non, dit Big Jim. C'est des âneries. C'est que des conneries.» Il ferma les yeux et essaya de se concentrer sur sa respiration. Inspirer profondément. Expirer lentement.

    «On peut dire que ça pue bon ici, p'pa » fit remarquer Junior d'une voix traînante juste devant lui. « ça sent exactement comme dans l'arrière cuisine des McCain. Et comme mes petites copines.»

    Big Jim hurla....

    C'est alors que quelque chose...on aurait dit un doigt - se coula le long de sa joue.

    Big Jim hurla à nouveau. L'abri antiatomique était plein de morts qui n'en repiraient pas moins l'air de plus en plus vicié et ils se rapprochaient. Même dans l'obscurité, il apercevait leur visage blême. Il voyait les yeux de son fils.

    Il bondit du canapé brassant les ténèbres à grands coups de poing.

    «Fichez le camp ! Fichez-moi tous le camp d'ici !»

    Il chargea en direction de l'escalier et trébucha sur la première marche. cette fois-ci, il n'y eut pas de moquette pour amortir le coup. Du sang se mit à couler dans ses yeux. Une main morte lui caressa la nuque.

    «Tu m'as achachiné », lui dit Lester Coggins sa mâchoire fracassée l'empêchant de prononcer correctement les consonnes.

    Bij Jim se releva escalada l'escalier quatre à quatre et se jeta sur la porte, en haut, de toute sa considérable masse. Le battant s'ouvrit avec un grincement, repoussant les débris calcinés de poutre et de brique qui s'étaient accumulés devant et s'écarta juste assez du chambranle pour lui permettre de forcer le passage.

    « Non ! aboya-t-il. Non, ne me touchez pas ! Je ne veux pas que vous me touchiez, aucun de vous ! »

    Il faisait presque aussi noir dans les ruines de l'hôtel de ville que dans l'abri, mais avec une grande différence : l'air y était irrespirable.

    Bij Jim s'en rendit compte à sa troisième inspiration. Son coeur, torturé au-delà de ses limites d'endurance par ce dernier outrage, monta une fois de plus dans sa gorge. Et cette fois-ci, il y resta.

    Big Jim se sentit écrasé de la gorge au nombril par un poids terrible : un grand sac de toile rempli de cailloux. Il retourna en titubant vaers la porte, l'air de se déplacer dans une boue épaisse. Il essaya de se glisser par l'ouverture mais y resta coincé. Un son effrayant monta de sa bouche béante et de sa gorge qui se refermait, et ce son était : AAAAAAA - nourris-moi, nourris-moi.

    Il agita les bras une fois, deux fois trois fois ; une main tendue, à la recherche d'un ultime sauveur.

    On le caressait dans le dos. « Paaapa », roucoula la voix.  

     

     



  • Commentaires

    1
    Lundi 31 Octobre 2011 à 18:44
    arwen
    en voilà un que je ne risque pas de lire pour les raisons que tu sais.....
    2
    Cla
    Lundi 31 Octobre 2011 à 19:09
    Cla
    J'adore Stephen King!! Il est unique!!
    3
    Lundi 31 Octobre 2011 à 20:31
    Evelyne
    Le dernier que j'ai lu c'est "Désolation" ! De temps en temps j'aime bien. THE extrait pour THE soirée ! Bisous d'une fille terrorisée ^^
    4
    Val
    Lundi 31 Octobre 2011 à 23:18
    Val
    Autant étant plus jeune j'ai adoré autant maintenant je n'arrive plus rien à lire de lui...
    5
    Mardi 1er Novembre 2011 à 11:11
    Le journal de Chrys
    Je n'ai jamais lu cet auteur...

    Ben oui
    6
    Mardi 1er Novembre 2011 à 16:16
    Voyelle

    bah c'est pô grave !

    7
    Mardi 1er Novembre 2011 à 16:17
    Voyelle

    ah bah oui pour être unique il l'est !

    8
    Mardi 1er Novembre 2011 à 16:17
    Voyelle

    Dôme est son dernier roman...cet auteur me poursuit depuis l'adolescence !

    9
    Mardi 1er Novembre 2011 à 16:18
    Voyelle

    lol ! oui je sais !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :