• "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" de Jonas Jonasson

    Pour un premier roman Jonas Jonasson a fait fort avec l'improbable histoire d'un vieux qui s'enfuit d'une maison de retraite la veille de ses cent ans. Ses rencontres successives avec des personnages tout aussi insolite que lui et qui vont le conduire dans une incroyable cavale à travers la Suède me laisse  le souvenir plaisant d'une truculente lecture.

    Un humour décapant et innovant dans le paysage parfois mélancolique que l'on connait des auteurs Nordiques. Héros malgré lui et à en croire son créateur, cet ancien artificier à la retraite aurait rencontré et partagé une page de l'histoire avec Franco, Truman, Staline, Mao Tsé-toung, Kim II-sung, De Gaulle, Johnson, Nixon. Sa notoriété d'artificier exceptionnel et chanceux fait le tour du monde.Ils le veulent tous. Un comble pour quelqu'un que la politique fait chier. Sa maladresse le conduira parfois à se retrouver dans des situations rocambolesques où il deviendra pourtant un héros malgré lui. Un Forrest Gump Nordique qui n'a pas ses pantoufles dans sa poche. On le suit à la trace avec l'espoir de le rencontrer...l'est tellement attachant, ce Allan Karlsson !

     

    Du jamais lu, maintenant oui, et j'en redemande...merci Jonas !


    9782258086449FS

    Editions Presses de la cité - 2011

    traduit du Suédois par par Caroline Berg

     

    4ème de couverture

     

    « Quand la vie joue les prolongations, il faut bien s'autoriser quelques caprices. » Allan Karlsson

    Alors que tous dans la maison de retraite s'apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une improbable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au coeur de l'histoire du XXe siècle. Car méfiez-vous des apparences ! Derrière ce frêle vieillard en pantoufles se cache un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d'un siècle sanguinaire. Grâce à son talent pour les explosifs, et avec quelques coups de pouce du destin, Allan Karlsson, individu lambda, apolitique et inculte, s'est ainsi retrouvé mêlé à presque cent ans d'événements majeurs aux côtés des grands de ce monde, de Franco à Staline en passant par Truman et Mao... 
    « Un chef-d'oeuvre dans l'art du mensonge. J'oserai même prétendre que le souffle d'Arto Paasilinna traverse les pages de ce livre. » Smålandsposten



  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Janvier 2012 à 07:42
    Le journal de Chrys
    Merci du conseil!!!
    2
    Mardi 3 Janvier 2012 à 09:59
    Ötli
    Une idée que je note... ta présentation donne envie d'en savoir plus !

    Je te souhaite par ailleurs une très belle année 2012, remplie de joies et de découvertes...

    PS : Pour un "Ötre" livre, je¨vais organiser un petit jeu pour tenter d'en gagner un ;) ça te dit ? J'essaierai de concocter un post ce soir ou demain !
    3
    Mardi 3 Janvier 2012 à 13:32
    Aifelle
    Je l'ai repéré, je vais attendre qu'il sorte en poche.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Mardi 3 Janvier 2012 à 13:46
    5
    Mardi 3 Janvier 2012 à 13:46
    Voyelle

    oh bah oui alors si j'ai une chance de la gagner, je veux bien la tenter...Douce et heureuse année à toi aussi !!! merci et @ bientôt !

     

    6
    Mardi 3 Janvier 2012 à 13:52
    7
    Mercredi 4 Janvier 2012 à 15:33
    Cricri.S
    Il me tentait depuis un bout de temps, j'hésitais mais grace à tes conseils, je sais ce qu'il me reste à faire! Merci!
    8
    Jeudi 5 Janvier 2012 à 12:41
    Malika
    Je les aime bien ces ambiances nordiques, et ce monsieur a l'air bien sympathique ...je note !!!


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :