• "Lignes de vie" de Graham Joyce

    C'est comme un petit air résonnant de Dickens et de John Irving" avec cette belle fresque familiale épique qui se déroule dans une Angleterre qui vient tout juste d'émergée de la deuxième guerre mondiale. Sept destins de soeurs, orchestrés par Martha, mère aimante certes, mais qui gère son petit monde d'une poigne de fer.

    Un rendez vous lecture plutôt léger dans le genre fantastique mais la magie est bien là.Aucun ennui à lire la plume fluide et captivante de Graham Joyce, j'ai accroché dès les premières lignes...l'enchantement a suivi son cours jusqu'à la dernière page. Ouais, Graham Joyce a bien pris le pouvoir sous ma couette "de dessous la tente".

     

    Son "Requiem" est également sur ma pile de livres à lire. 

     

    " Graham Joyce est né en 1954 et a grandi dans un village de mineurs près de Coventry (G.-B.). Il a étudié et enseigné la littérature anglo-saxonne avant de s’exiler sur une île grecque pour écrire son premier livre. Depuis 1991, dix romans et de nombreuses nouvelles (dont Les Nuits de Leningrad in Faux rêveur, Grand Prix de l’Imaginaire 2003) l’ont imposé au premier plan du fantastique, récompensé par quatre British Fantasy Awards et finalement le World Fantasy Award pour Lignes de vie. Il est à présent reconnu comme l’un des grands écrivains anglais contemporains au sein de la littérature générale" (4ème de couverture)


    lignesdevieg.jpg

    Editions Bragelonne - 2005

    Traduit de l'anglais par Mélanie Fazi

     

    4ème de couverture

    Coventry, durant la Seconde Guerre mondiale. Une famille de sept sœurs aux vies ordinaires… et extraordinaires. Des vies fondées sur la loyauté et la trahison, l’amour et la frustration, l’angoisse et l’espoir, dominées par la sagesse et les traditions d’une matriarche indomptable, truculente et terrible. Des vies simples et émouvantes auxquelles se mêlent, presque imperceptiblement, l’étrange et le merveilleux.
    Cassie, la plus jeune des sœurs, a eu un petit garçon d’un père inconnu et n’a pas eu le courage de le céder à des parents adoptifs. Comme elle est fantasque, imprévisible et sujette à des troubles mentaux, en bref « la dernière fille au monde à qui laisser la garde d’un enfant », la matriarche décide que le petit Frank sera élevé par chacune des sœurs, à tour de rôle. Ainsi l’enfant sera-t-il le témoin privilégié de ces vies aux lignes si différentes, dans les drames et les illusions de l’après-guerre.
    Mais Frank est un enfant particulier, qui semble avoir des dons surnaturels ; comme sa jeune mère, sensible à des signes invisibles ; comme sa grand-mère, parfois visitée par des apparitions lui annonçant l’avenir…
    Et au cœur de leur histoire, il y a eu la nuit du bombardement de Coventry par la Luftwaffe. La jeune Cassie s’est trouvée en plein cœur de cette nuit d’horreur hallucinatoire et y a laissé son secret le plus précieux…

     

     

     Extrait sur le site des éditions Bragelonne : CLICK



  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Août 2010 à 20:46
    esperance27.over-blo

    Un petit coucou en passant!

    Bonne et douce soirée!

    Amitiés:CLAIRE

    2
    Dimanche 22 Août 2010 à 20:48
    Mouchette

    Comme c'est bon de te retrouver, de partager un peu avec toi ces si beaux endroits.

    J'espère que tu vas bien et que ton dimanche a été heureux, plein de lumière.

    Je t'embrasse très fort.

    3
    Lundi 23 Août 2010 à 07:41
    Ramu

    Intéréssant!Bonne semaine.

    4
    Mercredi 25 Août 2010 à 11:24
    Voyelle

    merci, tu es adorable ! des gros bisous !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :