• "Nuit noire, étoiles mortes" -Stephen King

    Stephen King a toujours eu le le chic de jouer avec mes nerfs...par manque de sommeil ! Lol ! "Nuit noire, Etoiles Mortes " regroupent quatre romans courts d'un genre qu'on lui connaît, mais en plus dur. Il sonde au plus profond la noiceur de l'âme humaine, cet autre qui se cache dans chacun de nous.   S'inspirant toujours de faits réels, de personnages insolites, de lieux atypiques voire de ses propres cauchemars, l'imagination de Stephen King n'a pas de frontière. Mais ce qui est à mon sens le plus intéressant dans ses quatre fictions très noires et proches de terribles réalités, c'est qu'il nous invite à  nous poser la question de "Comment des choses pareilles sont-elles possible ? ". Tout comme lui, nous croyons que la plupart des gens sont fondamentales bons mais quand il se retrouvent face à une situation extrème voire désespérée, l'issue peut conduire à des actes irréversibles. Je vous conseille donc de lire les résumés que j'ai rajouté après la 4ème de couverture avant d'envisager de lire ce livre car la violence de certains faits peut déranger.

    Mon conseil : Si vous avez recours à la caféine à haute dose pour vous maintenir éveiller, ce livre est fait pour vous, il en possède les vertus mais en moins néfaste pour la santé.  Du très bon Stephen King...en mieux !!!

    Nuit noire, étoiles mortes a remporté le prix Bram Stoker et le prix British Fantasy du meilleur recueil.

    9782226239938

    Editions Albin Michel - 2012

    4ème de couverture

                                  Ne cherchez jamais à connaître cet Autre qui sommeille en vous...

    Dans la lignée de Différentes saisons, un King démoniaque où les mariages se disloquent sous le poids de secrets plus noirs que les ténèbres, où l'avidité et la culpabilité distillent goutte à goutte leurs venins, où la seule certitude est que le pire reste encore à venir...

    Résumés  

    1922 - En 1922, Wilfred Leland James, fermier dans le Nebraska, tente par tous les moyens de convaincre sa femme Arlette de ne pas vendre son lopin de terre à un abattoir industriel. Arlette, déterminée à s'installer à Omaha, ne veut rien entendre malgré l'intervention de son fils Henry. Wilfred commet alors l'irréparable et assassine sa femme avec la complicité récalcitrante de son fils. Si le meurtre et la dissimulation du cadavre se passent sans anicroche ou presque, Wilfred ne parviendra pas à sauver sa ferme et ce qu'il reste de son foyer. Que ce soit à travers d'une vengeance post-mortem ou d'une culpabilité dévorante, cet acte sonnera la fin des jours prospères et heureux.

    Grand Chauffeur - Tess, écrivain modeste vivant confortablement de son activité, se rend à une séance de dédicace dans le Massachussetts. Lors de son retour par une route peu fréquentée, sa voiture se retrouve bloquée près d'une aire déserte et elle en est réduite à demander l'aide d'un chauffeur qui passait par là. Ce chauffeur est très grand, patibulaire, et ne passait pas dans une zone aussi déserte par hasard. Violée et étranglée sauvagement, Tess parvient malgré tout à survivre à l'insu de son agresseur. Une fois en sécurité, elle se rend compte que cette funeste rencontre n'était pas le fruit du hasard et est bien décidée à se venger.

    Extension claire - Atteint de cancer et maladivement jaloux de la réussite à tous les niveaux de son « meilleur » ami Tom Goodhugh, Dave Streeter fait la rencontre de George Dabiel et lui confie ses sombres pensées. Celui-ci lui indique qu'il vend des extensions : extension de crédit, d'hypothèque… et même extension de vie. Cependant, le prix à payer en retour peut être terrible. Mais le malheur des uns fait le bonheur des autres et après avoir observé le spectaculaire transfert de chance entre lui et Tom, Dave ne peut que se féliciter en son for intérieur de l'extension qu'il a contractée.

    Bon Ménage - Darcy Anderson vit en couple avec Bob depuis plus de vingt ans. Malgré quelques écueils, elle est on ne peut plus satisfaite de son mariage. Du moins jusqu'au jour où elle découvre quelques secrets de son mari, des secrets ayant un lien avec le tueur en série Beadie qui défraie la chronique depuis près de trente ans. Bob lui fait jurer de garder le secret. Mais il n'est pas le seul à pouvoir dissimuler des meurtres et il ne l'apprendra que trop tard à ses dépens.


  • Commentaires

    1
    :)
    Mercredi 19 Septembre 2012 à 09:25
    :)
    Je note. Je n'ai lu que La ligne verte et rien d'autre... donc, si tu le dis...
    2
    Mercredi 19 Septembre 2012 à 10:25
    stef et sa belette
    ahhhhh ! incontournable !
    3
    Jeudi 20 Septembre 2012 à 23:35
    Evelyne
    Très très longtemps que je ne l'ai pas lu... mais j'aime bien !
    4
    Vendredi 21 Septembre 2012 à 08:33
    arwen
    le pire reste encore à venir : j'ai déjà tout ça dans les actualités donc quand je lis....
    5
    Cla
    Vendredi 21 Septembre 2012 à 19:25
    Cla
    J'aime Stephen King! Je dis bien J'AIME, pas j'aime bien ou j'adore, non, j'aime :) Donc je le lirai :)))


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :