• "Refaire le monde" de Julia Glass


    Une longue lecture (presque 800 pages) qui ne manque pas de charme ! Refaire sa vie, refaire le monde... selon Julia Glass,  c'est un régal !  Les personnages sont attachants et vivent ou vont vivrent des évènements qui vont bouleverser leurs vies. Ils vont devoir faire des choix...les bons ?!   certaines circonstances, rencontres...font que leurs décisions ne sont pas irrémédiablement  incontrôlables ou même définitives. 
    Greenie, Walter, George, Alan, Saga...   prennent tour à tour la parole et nous livre leurs sentiments, leurs souvenirs, leurs blessures, leurs doutes... parfois avec humour.  Livre attachant et énorme plaisir !  A déguster comme une grosse part de gâteau pas trop sucré ! 

    9782848930602.jpg

    4ème de couverture
     

    « Julia Glass nous offre dans son second roman un superbe récit sur le désir, la perte et la nostalgie. »  Chicago Tribune

    Pâtissière à Greenwich Village, Greenie se consacre tout entière à son jeune fils et à sa passion, la cuisine, tandis que son mari semble plongé dans la mélancolie. Quant à son ami Walter, il panse ses peines de cœur. De passage à New York, le gouverneur du Nouveau-Mexique, conquis par le gâteau à la noix de coco de Greenie, lui propose de devenir chef cuisinier de sa résidence. Par ambition autant que par désespoir, elle accepte et part vers l’Ouest avec leur fils en abandonnant son mari. Leur vie va être bouleversée par ce départ précipité, qui provoquera une série d’événements échappant à tout contrôle.

    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Sabine Porte

    EXTRAIT

    « Le monde s’attend à trouver un gâteau cent pour cent chocolat, le truc mortel, tu vois, mais moi ce que je veux c’est une explosion de chocolat, un feu d’artifice, un volcan de chocolat !” Walter lui avait dit. Et c’est ainsi que ce soir-là, après avoir couché George, elle était retournée jusqu’à l’aube dans le sous-sol qui abritait ses cuisines, à deux pas de chez elle, pour créer un gâteau. En principe, c’était le type même de dessert que Greenie avait en horreur, mais il incarnait une telle opulence, une joie si transgressive dans cet étalage de beurre, cette miraculeuse substance protéiforme aussi essentielle au chef pâtissier que l’était le feu pour l’homme primitif. Walter avait baptisé le gâteau Apocalypse Now... »  

    " George adorait allumer les lumières de la cuisine et aider sa mère à règler le four dès qu'il y avait un rôti ou un gâteau à faire cuire. « J'apprends les centaines ! » proclamait-il à qui voulait l'entendre.
    Ils se passaient des cassettes et chantaient en choeur - Woodie Guthrie et Pete Seeger étaient venus s'ajouter au répertoire de Greenie - (...)




    " Greenie et Alan s'étaient mariés civilement, en prononçant des formules égalitaristes, rationnelles et modernes, mais en secret elle avait toujours eu un faible pour les voeux séculaires de l'église épiscopale et surtout cette merveilleuse formule : avec tout ce que je suis et tout ce que j'ai. En cet instant, votre bien aimé était la gravité même qui vous retenait, qui tenait le vaste monde tenait toute chose à la surface d'une sphère tournoyante. « Brûlez les ponts qu'importe les torpilles prends-moi, prends tout ! disiez-vous. Si ce n'est pas à toi ça n'a pas d'importance.» ( ...)

  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Janvier 2010 à 12:41
    M dame leontine
    Merci ! Tes mots donnent envie de la devorer ! Des bisous et belle journée !
    2
    Mardi 5 Janvier 2010 à 13:18
    Voyelle
    à l'occasion, tu me raconteras !!! belle journée Mdame Léontine
    des bises et @ + tard !
    3
    Mardi 5 Janvier 2010 à 18:09
    Armide
    Merci pour ce bon moment passé en compagnie de Woody Guithrie.
    4
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 13:36
    Janemarilol
    tu m'as mi l'eau à la bouche, demain matin je vais me l'acheter!
    est-ce que tu as lu, Gourmandise de Muriel Barberry! Un régal!

    Une gourmande! de lecture bien sûre
    5
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 17:00
    Voyelle
    pas de quoi ! je ne connaissais pas, comme quoi avec la lecture y a du bonus !!
    6
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 17:01
    Voyelle
    oh, ça n'a pas l'air la grande forme dis donc ?!
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 17:04
    Voyelle
    non, je ne connais pas" gourmandise" c'est bien ! je n'ai lu que l'élégance du hérisson que j'ai adoré !
    8
    bleue Farandole
    Vendredi 6 Septembre 2013 à 00:01
    bleue Farandole
    Merci de ton com ma voyelle! C'est chouette cette vidéo! En touit cas belle année à toi! Je l'ai commencé en petites catas: bousillé le pull cadeau de Pierre à la machine.... Bon et puis en questionnement par rapport à ce que je suis!!! Bon, on avance malgré tout! Bise! A+!


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :