• Tiramisu aux spéculoos

    - Tiramisu au porto, Tiramisu chinois, Tiramisu framboise, Tiramisu aux biscuits roses, Tiramisu créole, Tiramisu au caramel, Tiramisu au chocolat, Tiramisu aux spéculoos, Tiramisu à la crème de marron, Tiramisu Japonais,Tiramisu aux fraises, abricots, oranges, cerises, bananes, ananas, poires, pommes...
    - Vous avez le même choix pour les glaces ? l'interrompit Mag d'un ton enthousiaste.
    - Oui, répondit le serveur impassible. Une boule ? deux boules ? trois boules ? quatre bou... 
    - 3 boules !
    - Quel parfum ? 
    - Vous avez quoi comme parfum ?
    - Les mêmes que pour les tiramisus sauf porto, chinois, japonais, créole et caramel
    - Ah, c'est dommage, j'aime bien le caramel...vous avez de la tarte tatin ?
    - Non, il n'y en a plus.
    - Et des crêpes au caram...ah, bah non, j'suis bête, vous n'avez plus de caramel. Finalement, je vais juste prendre des cacahouètes.
    - Salées, grillées à sec...
    - Salées et grillées à sec avec quelques fruits... secs !...si c'est possible, lança Mag avec un sourire charmeur.
    - Raisins, gingembre confit, bananes...
    - Le gingembre, il n'est pas trop confit ? s'exclama Mag
    Le serveur la regarda d'un air désespéré.
    - Je sais pas, il faut que je demande.
    - Oui, je veux bien.  Vous seriez gentil de demander.
    Pendant quelques secondes, le serveur hésita puis s'éloigna d'un pas rapide vers le bar.
    - Merci ! lui cria Mag qui s'empara de son sac pour prendre son téléphone portable. Elle composa rapidement le numéro du journal. La ligne était occupée. Elle pesta, raccrocha, puis fit le numéro une seconde fois. Au bout de trois sonneries, ce fut un cri de tigresse du Bengale qui lui transperça le tympan.
    - "Forever", Annette kealton.
    - Mademoiselle Kealton, c'est Mag. Je crois que je vous ai trouvé la personne qu'il vous faut pour votre "Garden Party".
    - Ah, super ! Je savais que je pouvais compter sur vous, ma petite. Et, où l'avez vous déniché ? 
    - Au "Compost Bar".
    - Au "Compost Bar" ? mais vous êtes folle ma pauvre amie, c'est le bar le plus ringard de la ville.Comment est-il ?
    - Oh...il est...accueillant...les banquettes sont très confortables...
    - Mais, non ! s'exclama Annette Kealton d'un cri strident à faire pâlir de jalousie un gros grillon du Bénin. Je vous parle du serveur !
    Mag leva les yeux au ciel.
    - Brun, 1m85, mince, yeux bleus, 35 ans, plûtot bel homme, pointure 43 mais surtout vif d'esprit comme vous me l'aviez recommandé.
    - Ok, mais je vous préviens si mes invités se plaignent de son service, vous êtes quitte à faire des extras pour les prochaines "Garden Party" de l'année. 
    - Ne vous inquiétez pas Mademoiselle Kealton, il est parfait.
    -Très bien,  venez dans mon bureau demain matin pour me communiquer ses coordonnés. Je compte sur vous Mademoiselle Wizzard, demain matin et n'oubliez pas de m'apporter les dernières chroniques. Bip, bip, bip ! Annette Kealton venait de raccrocher sans même prendre la peine de dire "merci, au revoir, à demain". Mag était verte de rage quand le serveur revint. Il trébucha et fit tomber le contenu de l'assiette sur la jupe neuve qu'elle venait d'inaugurer ce matin.
    - Oh, je suis désolé Mademoiselle. Je n'ai pas vu votre sac et...
    Il s'interrompit brusquement quand il s'aperçut que Mag le regardait avec un sourire enjoleur, ce qui ne manqua pas de le faire rougir. Mag était maintenant persuadée qu'il serait excellent pour la "Garden Party" de sa chère patronne. Il ne lui restait plus qu'à le convaincre et vu les taches de graisses qui commençaient à apparaitre sur sa jupe maintenant  bonne pour une escale au pressing, cela ne devrait pas être trop compliqué.
    D'un geste nonchalant, elle ramassa une cacahouète sur sa jupe et commença à fredonner, sous l'oeil ahuri du serveur. « Il était un grand homme, pirouette, cacahouète, il était un grand homme...» puis elle se fourra la cacahouète dans la bouche.
    Au moment où le serveur ouvrit la bouche pour parler, Mag le fixa droit dans les yeux et lui demanda d'une voix sensuelle. «Vous êtes libre dimanche prochain ?» ©Voyelle  




    ©voyelle


    500g de mascarpone
    4 oeufs
    120g de cassonade
    50cl de café fort froid
    18 spéculoos + 6 pour la déco ( facultatif)

    Séparez les blancs des jaunes d'oeufs. Battre les jaunes en omelette et ajoutez la cassonade. Mélangez. Battre le mascarpone pour le rendre crémeux et incorporez les jaunes d'oeufs. Mélangez bien. Montez les blancs en neige fermes avec une pincée de sel et incoporez-les délicatement à la préparation du mascarpone. Emiettez à l'aide d'un rouleau à patisserie 6 spéculoos. Répartir la poudre obtenue dans le fond de 6 verres moyens ( les miens ont une contenance de 250g à peu près) Disposez 1 grosse cuillère à soupe de crème de mascarpone, trempez rapidement 1 spéculoos dans le café, placez le sur le fond de crème. Répétez l'opération jusqu'à épuisement des ingrédients. Terminez par la crème de mascarpone. Mettre au frais au moins 6H avant de déguster. Au moment de servir, émiettez de nouveau 6 spéculoos comme précédemment et répartir sur les verrines.


    Je vous laisse deviner combien de « Hum, c'est bon » nous avons exprimés.  Et pour le scoop, c'était mon premier "Tiramisu". Alors, elle était très fière, Voyelle.


  • Commentaires

    1
    val
    Jeudi 16 Juillet 2009 à 09:49
    val
    mmmmmhh!!!!!!
    2
    Mardi 21 Juillet 2009 à 10:18
    Voyelle
    ah, d'accord c'est noté !
    3
    sister
    Vendredi 6 Septembre 2013 à 00:13
    sister
    alors , pour le sublime je commande déja le dessert , tiramisu aux spéculos !!!!
      ;- ))


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :