• Yaourts au melon


    Le melon a été divisé en tranches par la nature afin d'être mangé en famille. La citrouille étant plus grosse peut-être mangée avec les voisins. Bernardin de Saint Pierre


    photo©Voyelle


    Pour 10 yaourts

    1 melon
    1 yaourt nature ( pot en verre)
    60cl de lait entier
    40cl de lait concentré non sucré
    1/2 pot de yaourt de lait entier en poudre
    6 cuillères à soupe de sucre

    Mixez au blender la chair de la moitié du melon avec le yaourt, le lait concentré non sucré, le sucre et le lait en poudre. Versez dans un saladier et réservez.. Coupez en petits dés l'autre moitié du melon et répartissez-les dans les pots de yaourt. Versez  le lait entier dans le saladier en mélangeant puis répartissez la préparation  délicatement dans les pots.
    Programmez la yaourtière sur 10H. Mettre les yaourts au frigo et attendez au moins 6H avant de déguster.

    La petite histoire du melon
    Le melon est originaire soit de l'Inde, soit des déserts africains. Les Egyptiens le cultivaient déjà au Vème siècle avant notre ère. C'est de l'Egypte que le melon est parti pour un long périple vers l'Asie, via la Perse et l'Inde. Le melon fut ramené d'Arménie au XVe siècle par des moines italiens. Ce nouveau fruit sucré eu un fort succès. A la Renaissance, les moines romains cultivent des variétés de melons ronds, à la chair orangée, très savoureuse, pour les papes, dans leur villégiature d'été de Cantalupo (près de Rome). Ce type de melon sera alors appelé " Cantaloup ", nom que l'on utilise toujours aujourd'hui. On dit que le pape Paul II fut victime de sa gourmandise et mourut d'avoir trop mangé de melons ! Le melon " Cantaloup " fut ramené en France, vers 1495, par une expédition de Charles VIII rentrant des guerres d'Italie. Ce melon fut acclimaté dans un premier temps dans le Comtat Venaissin et fit la renommée de la ville de Cavaillon. Jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, le melon, restant rare, est considéré comme un met précieux. Devant la demande de la Cour et des marchés de la capitale, des melons seront ensuite produits en Anjou et en Touraine. Le melon s'implantera un peu plus tard en Charente avec autant de bonheur. Région qui lui a d'ailleurs donné son deuxième nom : le melon Charentais.

     

    Les croyances et la symbolique associées au melon sont multiples :

    • Dans l'Antiquité, pour les Grecs, le melon était " une pomme cuite au soleil ".
    • Pour les Musulmans, le melon pousse au paradis, où il est le fruit préféré d'Allah.
    • Au Japon, le melon est considéré comme une offrande et est un cadeau princier.

    (Source Jardin des papes )


  • Commentaires

    1
    Samedi 29 Août 2009 à 15:56
    chilubru
    super ta recette , dommage je n'ai pas de yaourtière
    2
    Dimanche 30 Août 2009 à 16:46
    christelle
    Merci pour les infos sur le melon. Je suis une grande fa, cet été, il a été cuisiné à toutes les sauces : confitures, soupes froides ... Très jolis tes yaourts.


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :